Jean-Pierre Réchin 2010

Exposition Jean Pierre Réchin au Bailliage d'Aire-sur-la-Lys

Rechin9Rechin3Rechin11Rechin10

Pour en savoir plus sur l'expo et l'exposant: Aides à la visite 2010

 

Jean Pierre Réchin est né en 1956 à Angers, …Un hiver rigoureux, la visite d’Elizabeth II au Nigeria à Abuja, Le Mariage du prince Rainier de Monaco avec Grace Kelly et bien d’autres évènements marquants, (j’y suis né, ça m’a marqué). Mais je ne vais pas retenir l’année 1956 pour tenter de vous éclairer sur l’étoile qui pourrait guider Jean Pierre depuis le jour de sa naissance. Non, je retiendrai son jour de naissance, le 1er mai, peut-être pour le muguet plante toxique qui porte bonheur… peut-être pour la fête du travail … ou plutôt pour la nuit de Walpurgis cette fête païenne ou les sorcières défilaient le balai levé…d’effrayantes apparitions ou des beautés sublimes et inquiétantes noircies par la fumée. Jean Pierre es-tu Walpurgien ? Les femmes et le feu, le rouge et le noir.

A 5 ans tu as eu la vision d’une Vénus de Milo qui trônait dans le panier de linge de la salle de bain et à 6 ans tu réalisas ta première sculpture, avec de la terre du jardin et de la cire à Bougies, un gâteau qui représentait le sexe de ta mère. Une sorte de Golem, une première ébauche, un être au commencement, un des débuts conscient et prometteur de ta recherche sur le corps et la matière.

Rechin15

Plus tard, à partir de ce que tu apprenais au catéchisme tu dessinas ta première Bande dessinée avec un personnage incontournable de ton enfance, la Vierge Marie. Habillée et lumineuse. Tu profitas de cette période pour développer ta curiosité passionnelle pour les espèces disparues, pour la nature où tu aimais perdre ton temps, te perdre à le gagner dans l’observation et le rêve.

Rechin2Rechin12Rechin5Rechin14Rechin13

La science et la beauté ont fait corps avec l’enfant.

A la mort de ta grand-mère, tu es devenu, fou furieux du minéral, du souterrain, de l’invisible. Cette disparition marqua un tournant. Une porte s’était fermée sur un mystère auquel tu n’avais pas accès et une conviction commença à monter en toi. Comment extraire des représentations de l’invisible. Comment comprendre une roche, une terre, une nature… en la trouvant, en la regardant, en la touchant, en la façonnant ? en l’aimant c’est sûr. A partir de 12 ans tu es devenu un des visiteurs les plus assidus du Muséum d’Histoire Naturelle d’Angers.

Le minéral est devenu une histoire d’amour. Quand tu as ramené à l’école ce fossile d’ammonite que ton père possédait et que l’instituteur l’a soulevé pour le montrer à la classe, tu voyais un soleil brandit par un dieu Egyptien. Quand, à 14 ans, tu t’es faufilé dans une cavité dans la campagne, c’est toi, Jean Pierre, qui as découvert une petite grotte ornée. Tu as reconnu un bison sculpté. Ton bison, celui qu’un homme ou qu'une femme t’avait laissé il y a plusieurs milliers d’années.

Alors, naturellement quand il s’est agit de faire des études, en somme de compléter tes études personnelles, que tu avais engagé si tôt, tu as décidé d’étudier de front la micropaléontologie au Muséum d’histoire Naturelle de Paris et la sculpture à l’école du Montparnasse où tu as travaillé plusieurs années comme dessinateur.

Au début des années 80, sans bien sûr être lassé des fossiles et des ossements, tu as quitté le Muséum et tu t’es concentré sur l’analyse du corps féminin et la création artistique, tu as commencé à réaliser tes premiers bronzes. Ta rigueur scientifique, ton goût de la précision ont nourrit une recherche de perfection. La science est devenue poésie et l’art sensualité.

Compsognathus longipes 2

Compsognathus Longipes - ©Jean-Pierre Réchin

Isa 1

Isa la rousse - ©Jean-Pierre Réchin

L'atelier de Jean-Pierre Réchin à Montreuil-sous-Bois

Rechin8Rechin7Rechin6Dscf4344bdDscf4348bdDscf4343bd

Revue de presse

L'Écho de la Lys

Rechin16decho

 

L'indépendantRechin18 independantLa Voix du Nord

Rechin17voix du nord

 

Ajouter un commentaire