Élections municipales d'Aire-sur-la-Lys – Une proposition d’animation du centre-ville

Aux candidats des prochaines élections municipales d'Aire-sur-la-Lys de 2020, une proposition d’animation du centre-ville:

Les kits vitrines d'expositions nomades 

          Le centre-ville d'Aire-sur-la-Lys est déprécié par un grand nombre de vitrines vides. Ne serait-il pas possible (sur la base d'un accord conventionnel négocié gagnant/gagnant avec les propriétaires de ces lieux non occupés, en attente de locataires (commerçants), ou de vente) d'installer dans certaines de ces vitrines des mini-expositions vues sur rue le temps de leur inoccupation ? Cela permettrait de développer une animation innovante et valorisante à contrario de ces stores baissés, de participer à la revitalisation du centre-ville, au développement du tourisme et de la notoriété d’Aire-sur-la-Lys en lien avec son passé et son présent. Cette animation serait autant à destination des habitants que des touristes. Ces mini-expositions seraient des kits d’expositions modulables (décor, objets, plaquettes explicatives, éclairages), facilement démontables, transportables et remontables selon les circonstances. Ces mini-expositions se déplaceraient d’une vitrine vide à une autre. Il pourrait y avoir des mini-expositions temporaires en lien avec des manifestations locales comme des évènements ou des expositions au bailliage d'Aire-sur-la-Lys, à la chapelle Saint-Jacques, collégiale Saint-Pierre, bibliothèque, Aréa, salle du manège, à l'école d'art, au pôle d'information touristique d'Aire-sur-la-Lys, au complexe sportif régional, etc. Les kits permanents pourraient eux être réalisés à partir des fonds d’objets anciens liés aux activités airoises. Par exemple, une mini scénographie sur une chapellerie ou une ciergerie (fond Franck Robin), sur l’ancienne céramique de la Lys, voire sur des personnages ou des évènements ciblés de notre Histoire, par exemple un kit exposition sur un héros airois de la résistance locale André Robin, etc. Un des intérêts de ce projet est qu’il peut prendre de l’ampleur, année après année, en fonction des budgets, de nouveaux thèmes à aborder et des partenaires éventuels. Certaines associations locales pourraient elles-mêmes être intéressées de promouvoir un kit d’exposition sur leur thématique associative. On pourrait inviter des artistes à exposer (en les rémunérant bien sûr). Pourquoi ne pas même imaginer une synergie avec des partenaires de la région de Saint-Omer dans la Capso. En reprenant l’exemple d’André Robin l’équipe de la Coupole pourrait être intéressée de faire ce kit d’exposition et en même temps communiquer sur son musée. Pour les faïences anciennes d’Aire-sur-la-Lys, le musée Sandelin de Saint-Omer pourrait lui aussi être intéressé de faire ce même type de lien en partant de la production airoise, voire pour cette thématique et en sortant de la Capso établir ce type de partenariat avec le musée de la céramique de Desvres. Il s’agit de faire des mises en scène légères, efficaces et attractives. Si notre centre-ville devenait si actif qu’il n’y ait plus de place pour ces mini-expositions, elles pourraient pour partie intégrer un espace d’exposition dans un lieu permanent (comme pour exemple pourraient l'être les Hallettes dans le futur: Art et patrimoine aux Hallettes), ou être utilisées de manière temporaire dans d’autres lieux. Ce concept de kits vitrines d'expositions nomades est très ouvert, adaptable, exportable/échangeable, et peut permettre des partenariats très fructueux avec des budgets maitrisés pas à pas. Aire-sur-la-Lys pourrait très probablement dans le cadre du développement de la Région de Saint-Omer, dans la logique de revitaliser les centre-villes et dans la continuité du programme de revitalisation du coeur de ville de l'Agglomération de Saint-Omer avoir les moyens de développer ce type de projet. 

Exemples de projets existants d'expositions d'artistes dans des commerces vacants: 

Au Québec: https://journalmetro.com/culture/2352900/de-lart-visuel-pour-tous-au-centre-ville/

À Mulhouse: https://www.mulhouse-art-contemporain.fr/actualites/expositions/mieux-vaut-lart-que-jamais-investit-les-vitrines-du-centre-ville-a-mulhouse/

          Il existe bien d'autres exemples, mais plutôt des expositions d'artistes dans les vitrines (en profondeur) et dans d'autres cas l'habillage à plat des vitrines par des accrochages d'oeuvres, de reproductions d'oeuvres du patrimoine des villes ou d'images de faux commerces etc. Dans le projet que je propose, il y a l'idée de faire revivre avec une petite scénographie intérieure des activités anciennes, elle peut s'allier à celles de présenter des personnages locaux, des artistes et des projets associatifs. Contrairement aux expositions temporaires, éphémères, il s'agirait là dans le même temps de constituer un fond d'exposition de qualité muséale.

Beffroihoteldeville

 

tourisme action cœur de ville aire-sur-la-lys saint-omer municipales

Précédent : CAPSO, Exposition Réjean Peytavin   Suivant : Lesage, Simon et Crépin au LAM

Ajouter un commentaire