Art et patrimoine à Aire-sur-la-Lys

Et pourquoi pas un PASSAGE DES ARTS ET DU PATRIMOINE à Aire-sur-la-Lys?

        Dans la région des musées, si Aire-sur-la-Lys possède un patrimoine urbain exceptionnel, un musée à ciel ouvert, la ville ne dispose pas d’un lieu d’expositions (art et/ou patrimoine) permanentes et temporaires en centre-ville (hors à la chapelle Baudelle avec le plan relief), adapté techniquement, accessible à tous (personnes à mobilité réduite), un point d’ancrage pour le tourisme, les scolaires et pour les habitants du secteur. À Saint-Omer en centre-ville plusieurs lieux complémentaires d'expositions permanentes et temporaires assurent une continuité tout au long de l'année dans des lieux bien équipés, adaptés pour les expositions:  le musée Sandelin, la chapelle des jésuites, le musée Henri Dupuis, l'espace 36. Et pourquoi pas un Passage des Arts et du Patrimoine à Aire-sur-la-Lys?

Des Hallettes au Passage des Arts et du Patrimoine

        Ce lieu est un ancien passage animé par des boutiques jusqu’en 1851, c’est une ruelle historique de la cité. Débarrassé des constructions tubulaires qui le défigurent, sa poutraison mise en lumière, son espace pourrait alors servir à l'installation d’expositions permanentes et temporaires avec des supports et des éclairages adaptés et de qualité. Ce lieu/passage est facilement accessible (mobilité réduite, visite opportuniste, visibilité, proximité, etc.), central et traversant entre la Grand-Place et la rue de Saint-Omer, c’est l’entrée pour la montée du beffroi classé par l’UNESCO, c’est l’entrée d’un fonds ancien d’exception. Notre Beffroi pourrait se distinguer des 23 autres beffrois inscrits au patrimoine de l’humanité avec un espace exceptionnel de présentation historique, culturelle et artistique et profiter d’une communication originale autour du concept de passage à travers l’Art et le patrimoine, une promenade dans une scénographie de qualité muséale. C’est aussi un enjeu concurrentiel, de communication et d’identité. L’originalité serait de conserver pour cet espace d’expositions couvert un système fluide d’entrées et sorties par la Grand-Place et la rue Jules Hunnebelle et de découper les Hallettes en espaces ouverts ou semi-ouverts. Ce choix radical impliquerait une gratuité de l’ensemble de l’espace. Il pourrait y avoir à l’entrée du Beffroi une exposition permanente sur l’histoire et le patrimoine architectural d’Aire sur la Lys, puis un espace d’exposition permanente sur le patrimoine artisanal et industriel, et un espace d’expositions temporaires d’Art et d’illustration contemporains.

 

La force airoisedetaildetail

Sculpture de la Force - En exposition sur le fronton de l'Hôtel de ville d'Aire-sur-la-Lys

 

tourisme hôtel de ville culture saint-omer expositions

Précédent : Philippe Harchy illustrateur   Suivant : Histoire de l'urbanisme à Lille

Ajouter un commentaire